17 thoughts on “le syndrôme de l’homme malade”

  1. Ah bah ça ! là, tout de suite, l’exemple le plus flagrant qui me vient à l’esprit, c’est mon père : il n’est jamais malade, mais quand il l’est c’est terrible ! faussement grognon, à chouiner tout le temps et à faire des caprices … « Tu pourrais aller me chercher des Chamonix ? » eh oui, c’est ça son remède : chamonix et thé au citron !

  2. Et j’ai eu le même hier soir à la maison, sauf que le mien avait décidé que le seul moyen de guérir c’est de boire 3 litres de thé au citron… il y a eu beaucoup de pauses pendant qu’on regardait notre DVD…

  3. hi hi hi !!! c’est TROP VRAI !
    Souhaite lui bon courage de ma part pour le « passage » … 😉
    Allez C. !!! tu v as t’en sortir !

  4. J’ai le même à la maison ! tu n’imagines même pas le nombre de maladies qu’il a par semaine !!
    et quand il a un rhume, il est comme tu le dessines !! lol

  5. ha ha ça me rappelle une grippe de l’homme, il y a bien longtemps… il n’ouvrait la bouche que deux fois par jour, pour dire « je passerai pas 2006 » !!!

  6. c’est tellement vrai.. ils nous croient jamais quand on leurs dit  » t’exagère..! »
    13 commentaire pour le prouver !!!
    …. et pas une pour dire .. hoooo mais non..
    BEN SIIII….La TERRE VA S’ARRETER DE TOURNER ET ON VA TOUS MOURRIR…!!
    Mais eux avant.. parce qu’EUX… ils sont MALADEUuuuuuuuuuuuuuuuuuuu…
    Sans oublier les :
    – tu peux m’ramener des mouchoirs… et pi à boire aussi.. j’ai soifffffffffff…
    – rhooo il est dégueux c’médoc !!!
    – tu crois que ca va durer encre longtemps ?
    – tu crois qu’c’est la grippe A….AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *