We should be dancing

Oyez oyez!

le fabuleux album de Variety Lab est sorti (depuis 15 jours..)

J’en avais déjà parlé et aujourd’hui on s’écoute ça:

variety lab

 varietylab.jpg

Alors aujourd’hui gros gros coup de cœur pour l’album de Variety Lab qui sort trèèèèès bientôt (le 16 février je crois) et qui est une vraie pépite. Vous vous sentez d’humeur à danser partout en remuant vos cheveux? We should be dancing ou Let’s boogie devraient vous satisfaire. Vous avez passé une semaine difficile au boulot/votre moitié a décidé de vous prendre la tête? faites vous couler un bain bien chaud, mettez Love is a bird et laissez la voix de Yael Naïm vous apaiser. envie de pop sympa pour chanter à tue-tête? Is this the last time ou sodapop confusion seront parfaites. Ma preférée à moi c’est Which way to go. Peut-être parce que c’est la seule sur laquelle mon pote Thierry Bellia pose sa voix? Thierry, c’est l’homme à l’origine de ce projet. Il avait envie de refaire un album (vous connaissez peut-être le titre London in the rain, ben c’est lui aussi) et ce qui devait être un disque vite-fait-tout-seul-à-la-maison est devenu quasi un big band LP. Il a d’abord demandé à ses amis Cascadeur et Orwell de lui prêter main forte et très vite ils ont été rejoints par d’autres artistes comme Vincent le chanteur de Kidsaredead, celui du groupe belge Sharko, Mona Soyoc la belle chanteuse qui officiait autrefois au sein du groupe de new wave KAS product, ou Lisa Kakaula des Bellrays et tout ce joyeux petit monde nous a donc concocté un super album dont je ne me lasse pas.

Si vous avez quelques minutes pour découvrir ce super projet musical et éclectique allez sur leur myspace voir la vidéo que Thierry a réalisé et dans laquelle il explique très bien comment tout s’est passé. vous pourrez aussi y écouter quelques morceaux et admirer les illustrations de Dupuy Berberian.

We definitely should be dancing!

why? parce que!

why.jpg

Why? un nom énigmatique pour un groupe de hip-hop indie signé sur le label anticon.

Vu hier au festival Les musiques volantes à Metz. un vraiment bon concert. Du live qui met bien en valeur leur morceaux  aux instrumentations simples et lancinantes. La voix de Yoni Wolf, nasillarde mais justement c’est ça qu’on aime. J’aurai juste voulu que ça dure plus longtemps.

mini mix

music.jpg

Mzelle fraise m’a taguée, je dois vous faire partager 7 morceaux qui tournent dans mes oreilles, alors bon, voilà, j’ai un peu adapté en fonction des disponibilités de deezzer, donc pas de midnight Juggernaughts, de YACHT, de Foals, ni de Santogold, qui tournet pourtant en boucle dans mon iPod mais de toutes façons la musique que j’aime je vous en parle ici (des fois), non?

echo & the bunnymen – The killing moon (parce que Donnie Darko!)
sonic youth – superstar (j’aurai pu en citer plein d’autres cu que sonic youth est juste mon groupe culte)
the undertones – Teenage kicks (ce morceau me donne envie de défaire mes cheveux (!), sauter sur la table et danser en braillant
metallica – for whom the bell tolls (il m’arrive aussi d’écouter slayer en mémoire de mes années trash metal)
MGMT – kids (oui bon ces p’tits jeunes je les aime bien)
q lazzarus – goodbye horses (alors ça, c’est ma music obsession du moment, ça vous rappelle rien?)
grizzly bear – knife (ces barbus urluberlus ont de l’or dans les doigts. et dans la voix)

foals

Les foals sont magique: ils me donnent la pêche dès que je les écoute
allez je vous montre:

the kills

Pour ceux (si ça existe) qui ne connaissent pas encore ce groupe fabuleux et surtout leur dernier single, cheap & cheerful.

Le clip pour que vous voyez à quel point VV est sublime, même avec la perruque d’Andy Warhol sur la tête et aussi à quel point je multi-valide le choix de Kate Moss en matière de mec cette fois-ci.